Agriurbain

Un réseau de partage de ressources et d'expériences pour des villes nourricières

          Bonjour. On dit souvent que 85% de notre nourriture est importée et que nous sommes conséquemment très dépendants de l'importation pour manger. Nous sommes loin de la souveraineté alimentaire.

         Est-ce qu'on a des chiffres officiels pour le Québec du pourcentage réel de la provenance de notre nourriture? Et du pourcentage de nourriture bio, local et non local?

          Je pose cette question en relation avec l'objectif lointain de " manger sans pétrole" ( et sans OGM).

Le physicien Pierre Langlois a écrit un livre: " Rouler sans pétrole". Il y a eu un colloque en janvier sur le transport collectif durable électrifié, où une profession, les ingénieurs membres du réseau des ingénieurs du québec, on admis qu'il y a un pic du pétrole et proposent une réduction de 60% d'ici 2030.

          Alors, si ce fut clair au niveau du transport, ce l'est beaucoup moins pour l'agriculture. Il n'y a pas de livre s'intitulant Manger sans pétrole, bien que,  Soil not Oil et d'autres s'y apparentent.

          À mon avis, il faudrait un colloque semblable à celui-ci, où agronomes, nutritionnistes et autres s'affairent à planifier pour manger organique.

 

Merci,

claude saint-jarre

 

Vues : 29

Y répondre

© 2019   Créé par Eric Duchemin.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation